Bréves

La rupture du contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage peut être rompu par les parties dans les conditions suivantes: – Par l’une ou l’autre des parties lors des 45 premiers jours de formation. – Par accord signé entre les deux parties (il ne s’agit pas d’une rupture conventionnelle). Le contrat peut être rompu par l’employeur dans les conditions suivantes: – Licenciement… Lire la suite »

Dommages et intérêts et cotisations sociales

La Jurisprudence affine la question de l’application des cotisations sociales en cas d’allocation aux salariés de dommages et intérêts. 1 – Licenciement sans cause réelle et sérieuse. Les dommages et intérêts sont soumis à CSG et CRDS pour la partie supérieure au plancher prévu par l’ancien article L1235-3 du code du travail soit 6 mois… Lire la suite »

La Rédaction du solde de tout compte

Le solde de tout compte doit être remis à tout salarié quittant les effectifs d’une entreprise. Ce document récapitule les sommes réglées à l’occasion de la rupture du contrat de travail et est libératoire du paiement de ces sommes dans un délai de 6 mois. Toutefois, le solde de tout compte doit être impérativement rédigé… Lire la suite »

Loi ELAN, parties communes spéciales

Il est une disposition de la loi ELAN qu’il convient de ne pas oublier. Elle est d’application immédiate. L’article 6-1 de la loi du 10 juillet 1965 modifié par la loi du 23 novembre 2018, précise : « Les décisions afférentes aux seules parties communes spéciales peuvent être prises soit au cours d’une assemblée spéciale, soit au cours… Lire la suite »

Association Syndicale Libre

Le défaut de régularisation des statuts de l’Association Syndicale Libre, pour la mettre en conformité avec les dispositions de l’ordonnance du 1er juillet 2004, la prive de sa capacité d’ester en justice. Cette formalité de mise en conformité et de publicité est en conséquence, indispensable avant d’engager toute action en justice. De même qu’il convient de… Lire la suite »

Les risques de la prise d’acte

La prise d’acte est un mode autonome de rupture contrat de travail et se présente comme suit. Le salarié adresse à l’employeur une lettre aux termes de laquelle il fait à son employeur des reproches et indique qu’il prend acte de la rupture de son contrat de travail aux torts et griefs de l’entreprise. Le… Lire la suite »

Epuisement du pouvoir disciplinaire de l’employeur

Epuisement… du pouvoir disciplinaire. Tout employeur dispose à l’endroit de ses salariés d’un pouvoir disciplinaire lui permettant de notifier des sanctions en cas de non-respect des règles de disciplines ou faute en matière de comportement. La Cour de Cassation rappelle usuellement qu’un employeur ne peut sanctionner un salarié deux fois pour les mêmes faits. Il… Lire la suite »

TNS la tentation du refus de s’affilier

TNS – Obligation de s’affilier à un régime de sécurité sociale La tentation du refus… Toute personne à l’obligation d’être affiliée à un régime de sécurité sociale et de cotiser en proportion de ses revenus. Cette obligation est inscrite dans le préambule de la constitution de en tant que principe de solidarité nationale. Certains professionnels… Lire la suite »

[VIDEO] Rupture conventionnelle, mise à jour de la procédure

La Cour de Cassation prononce la nullité d’une rupture conventionnelle au motif que l’entreprise n’était pas en situation de justifier avoir remis au salarié un exemplaire de la convention de rupture. (soc 26 septembre 2018). La Cour de Cassation exige un formalisme précis, le propos étant de permettre au salarié de faire valoir son droit… Lire la suite »

Plancher et Plafond d’indemnisation du licenciement sans cause réelle et sérieuse, valable ou non ?

La presse s’est largement fait l’écho des décisions du Conseil des Prud’hommes de TROYES invalidant les planchers et plafonds d’indemnisation prévus par le code du travail et issus des Ordonnances dites « MACRON » du 22 septembre 2017. En effet, désormais en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, les dommages et intérêts sont encadrés entre… Lire la suite »